Cerbère
23 mars 2021
Cadaquès
23 mars 2021

Origines du nom de Banyuls sur Mer
Dès 400 avant JC, les Celtes et les Grecs occupent la côte. Si l’on raconte que le Col de Banyuls a été traversé dans l’Antiquité par Hannibal et ses légendaires éléphants (photo Odyssea), la première mention écrite de la ville date de 980, sous les deux formes Balneum et Balneola, dérivés du latin Balneolis (lagune), qui ferait référence à la Bassa, marécage formé par l’embouchure de la rivière Vallauria, qui s’étendait du pont du Puig del Mas jusqu’à à la mer.

La nature en héritage
En allant de Banyuls à Cerbère par la mer, on peut encore aujourd’hui voir la Cova Fordada (grotte trouée), qui fut pendant plus de deux siècles l’entrepôt des marchandises illicites. A cette époque, la population se composait essentiellement de pêcheurs et de viticulteurs. Avec l’arrivée du chemin de fer en 1880, Banyuls se désenclave. Peu à peu, la pêche laisse place à la culture de la vigne, qui est aujourd’hui, avec le tourisme, l’activité principale de Banyuls. En 1882, le zoologiste Henri de Lacaze-Duthiers fonde le laboratoire Arago, qui abrite aujourd’hui plus de 250 espèces représentatives de la faune aquatique méditerranéenne.

Aujourd’hui, la commune de Banyuls s’étend sur 4200 hectares et compte près de 5000 habitants (population qui triple en été).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *